book lovers never go to bed alone

Des étagères de livres à n’en plus finir : book lovers never go to bed alone .
(via)

Michel Penneman

Je me suis rendu compte avec plaisir que plusieurs lieux dont j’aime la déco (le Vintage Hotel, la Tenbosch House, le Pantone Hotel ou l’appartement de l’antiquaire Jean-Claude Jacquemart) avaient été réalisés par le même architecte d’intérieur : Michel Penneman. Du blanc, du noir, du bois, un peu de couleur et du mobilier moderne de la 2e moitiée du 20e : tout ce que j’aime.



Modernisme sur Rockabilly Land

Design moderniste sur le blog Rockabilly Land : une petite biographie, une présentation des créations et de nombreuses photos sur Jean Prouvé, Charlotte Perriand et Charles & Ray Eames.

Plastolux

Les blogs consacrés au mobilier et au design intérieur sont nombreux mais en trouver un qui correspond à ses goûts est plus compliqué. J’y suis plus ou moins arrivé avec Plastolux, orienté vers le style moderniste nord-américain du milieu du 20e siècle…

Lindsey Adelman

Lindsey-Adelman.jpg
Magnifiques lustres globulaires de Lindsey Adelman. Une fois de plus, me voici victime du syndrome “si je craque pour un objet ou une pièce de mobilier, il est automatiquement impayable”…
(via)

lirairie popup

Sur Dezeen, une librairie dépliable en carton présentée par la société de design Campaign. On pourrait imaginer une version bibliothèque l’installer durant certains événements.
(Merci Colin)

Helvetimail

Helvetimail : une skin minimaliste pour gmail
(via)

things magazine tumblr

Le toujours excellent things magazine a son blog tumblr : destiné au clan des consommateurs de jolies images…

crookedbrains : Cat Playground

Sur le très sympathique crooked brains, une astuce de décoration intérieure qui fera le bonheur de tout chat normalement constitué.
(Merci Anne-Sophie)

The Book Design Review : My Favorite Book Covers of 2008

Dans la longue série des “best of 2008″ voici les plus belles couvertures de livres de 2008 par The Book Design Review. C’est vrai qu’elles sont fabuleuses et que l’édition européenne francophone a encore du chemin devant elle…